La Banque Mondiale a annoncé le financement de 14 véhicules afin de lutter contre les maladies tropicales et le paludisme au Mali. Un projet s'élevant à plus de 327 millions de francs CFA.

C'est au ministère de la Santé et de l'Hygiène publique que l'inauguration des 14 véhicules flambant neufs a pris place début octobre. La Banque Mondiale a en effet financé l'achat de 12 pick-up à double cabine ainsi que 2 break pour un montant de 327 millions de francs CFA. Mais cette-dernière ne s'est pas arrêtée là, elle a également levé des fonds afin de financer l'achat de 2 camions de transport pour un montant total de 128 millions de francs CFA.

Cette initiative de la Banque Mondiale s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les maladies tropicales (MTN) et le paludisme, un véritable fléau aujourd'hui pour le Mali, qui constituent plus de 40% des causes de consultations dans les institutions sanitaires
Ce programme de lutte de la Banque Mondiale se déroulent en coordination avec le Burkina Faso ainsi que le Niger, également ravagés par les maladies tropicales.

Les véhicules permettront de faciliter des interventions médicales contre le paludisme et les MTN que ce soit des opérations de prévention ou de soins. C'est également une façon sous-jacente de lutter contre l'extrême-pauvreté et de renforcer le soutien pécunier de la Banque Mondiale envers cette région du Sahel.

Belle opération donc pour la Banque Mondiale qui prouve encore une fois que la crucialité de sa présence au Sahel.