Les moyens de locomotion sont indissociables de la vie quotidienne de l’homme d’aujourd’hui. Mais encore, ils sont plus qu’indispensable pour se déplacer d’un endroit à un autre. Cependant, ces moyens de transport ont besoin d’un bon entretien pour mieux servir leurs utilisateurs. Pour ce faire, voici quelques conseils utiles pour garder en excellent état les tous types de véhicules grands ou petits.

10 règles à suivre :

En fait, ils sont en principe, au nombre de 10 dont la première règle est la vérification régulière du niveau d’huile toute la semaine pour éviter la baisse considérable de celle-ci, synonyme d’une anomalie à solutionner rapidement. Par ailleurs, le filtre à huile devra être changé au moment de chaque vidange après avoir roulé au moins 7.500 kilomètres. A surveiller également de près le liquide de refroidissement qui joue un rôle important dans le la lutte contre la surchauffe du moteur, notamment la fuite au niveau des durites.

A considérer aussi le contrôle strict de l’échappement ainsi que celui relatif à la carburation, particulièrement pour les automobiles qui roulent avec du diesel durant la période froide hivernale. En ce qui concerne l’allumage des voitures, le contrôle régulier des bougies sont à faire impérativement tous les 20.000 kilomètres par des experts en la matière. Il en est de même pour le niveau du liquide électrolytique et le nettoyage des bornes de la batterie pour garantir le bon démarrage des véhicules. L’éclairage et la visibilité se trouvent être dans la classe de la primordiale.

Ainsi, les ampoules des feux qualifiées de «faibles» sont à remplacer sans perdre de temps. Dans cette optique, avoir une boîte de rechange est à prendre en considération. Sinon, avoir un bon essuie-glace en plus de l’utilisation d’un produit à lave vitre aident énormément. A respecter aussi l’entretien de la suspension sur un banc spécial après avoir parcouru 20.000 kilomètres. Pour le système de freinage, outre la surveillance minutieuse du liquide de frein par un spécialiste, l’usure des pneus ne doit pas dépasser la limite fixée à 1,6 mm qui provoque la perte certaine de l’équilibre des trains roulants.

Dans la même foulée, la vérification des pneus froids se font toutes les deux semaines. De même, à prévoir toujours un gonflage pneumatique additionnel approximatif de 200 grammes pour tout moyen de transport chargé qui envisage de faire un long trajet. Enfin, à noter et à prendre en compte entre autres, le lavage à temps et appliqué pour garder la peinture et le métal de la carrosserie.