Concourir un examen pour avoir un permis de conduire n’a pas besoin de s’inscrire dans un établissement de conduite de véhicules dans la République du Mali. Par contre, l’usager qui veut l’obtenir doit passer impérativement par la Direction Régionale des Transports soit dans la section permis de conduire, soit au niveau du Cercle de la subdivision des transports.

A savoir que l’enregistrement du dossier du postulant se fait en plusieurs étapes. La réception de celui-ci est assurée par le chef de la section qui le passe entre les mains de l’inspecteur pour contrôler sa conformité avant l’accord du visa. Par ailleurs, la transcription proprement dite se fait  auprès du secrétariat de la division permis de conduire qui le donne à nouveau à l’inspecteur pour fixer les dates d’examen de la théorie et de la pratique. En principe, les épreuves ont lieu du mardi au jeudi dans les villes de Bamako et Kayes. En outre, l’inspecteur en question dresse la liste des admis définitifs par le biais de la rédaction d’un procès verbal.

Quant à l’usager qui a réussi son examen, il se voit offrir en premier lieu un reçu de succès. Par la suite, le directeur régional délivre un récépissé provisoire de permis de conduire dans un délai qui ne dépasse pas les 7 jours. Arrivée à la Direction Nationale des Transports, plus précisément dans la division «Production des Documents de Transports», le dossier enregistré au fichier national obtiendra un numéro de permis de conduire définitif avec la signature du Directeur national ou à défaut celle de son adjoint.  A noter que généralement, l’obtention du permis de conduire permanent se situe à un mois de la date de la réception de la quittance de succès au test.

Quant aux documents à fournir, il y a entre autres, les 4 photos d’identité, un certificat de résidence, une copie de l’extrait d’acte de naissance, une attestation de visite médicale et un certificat de nationalité pour les étrangers. A prévoir aussi les 4.000 francs CFA relatif au frais de dossier ainsi que les 5.000 francs CFA montant de la redevance de la Sécurité Routière.

Au cas où un individu décide de suivre des cours théoriques et pratiques dans les auto-écoles maliennes, il est utile de connaître les coûts de l’apprentissage. Ainsi, un permis de conduire de type poids lourd coûte 150.000 francs CFA tandis qu’une autorisation pour conduire un véhicule léger est estimée à 110.000 francs CFA. En plus, le droit de l’examen se chiffre à 4.000 francs CFA.